…un peu de corde à l’âme…


Image

Yehudi Menuhin et Ravi Shankar,

ou l’universalité de la musique.

Dans la maison d’alfée, nous avions un rendez-vous important hier. A l’inévitable question : « mais prévoyez-vous d’enregistrer les enfants pour que nous puissions, nous thérapeutes, avoir un aperçu du résultat produit ? » nous avons répondu :

« Nous préférons la musique vivante. Par notre formation, nous nous inscrivons notamment dans la ligne de Sergiù Celibidache. Nous avons été nourris par de grands musiciens comme Menuhin, toujours en recherche, toujours à la découverte, toujours en mouvement vers les autres, dans cette idée étrange que la musique pouvait rassembler. Alors venez avec nous, jouez avec nous, organisons des séances ouvertes à tous, nous vous apprendrons alors ce que nous créons à chaque rencontre. »

Il semble que cela soit en bonne voie.

Il semble qu’il y ait quelques portes qui s’ouvrent de nouveau pour alfée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s