Inspir.ations


Participation d’Agathe Laforge Elieva à la conférence organisée par France Musique

« Le son est mouvement. Le son est vibration. Qu’est- ce qui se meut ? La matière brute : une corde, une masse d’air ou de métal. Nous savons que tout est mouvement. Si le son est mouvement, qu’est-ce qui distingue le son pouvant devenir musique des autres formes de mouvement ? C’est la structure spécifique et à nulle autre semblable qui est à sa base : les vibrations égales. »

Sergiu Celibidache, La musique n’est rien

« le moi-peau comme représentation psychique émerge des jeux entre le corps de la mère et le corps de l’enfant ainsi que des réponses apportées par la mère aux sensations et aux émotions du bébé, réponses gestuelles et vocales, réponses à caractère circulaire qui permettent progressivement au tout-petit d’éprouver ces sensations et émotions à son propre compte sans se sentir détruit. Deux aspects sont à distinguer dans cette fonction : un aspect contenant proprement dit, immobile, stable, qui s’offre en réceptacle passif émotion-image-affect du bébé ainsi neutralisés et conservés, et un aspect conteneur (René Kaës) qui correspond à l’aspect actif, à la rêverie maternelle selon Bion et à l’activité alpha, qui élabore, transforme et restitue à l’intéressé ses sensations images – affects rendues représentables. Par analogie, le penser enveloppe les pensées. »

Didier Anzieu, le moi-peau et la psychanalyse des limites (ouvrage collectif)

« Il est vraisemblable que nous ne serons jamais à même d’expliquer cette pulsion créative; vraisemblable aussi que nous ne serons jamais tentés de le faire. En revanche, nous pouvons établir un lien entre la vie créative et le fait de vivre, tenter de comprendre pourquoi cette vie créative peut être perdue et pourquoi le sentiment qu’éprouve un individu, celui que la vie réelle et riche de signification, peut disparaître. »

Donald Winicott, jeu et réalité

« Dans la musique il peut y avoir beaucoup d’organisation ou bien de désorganisation, tout est possible. De la même façon, la forêt comporte les arbres, les champignons, les oiseaux, tout ce qu’on veut. Il est possible ici d’organiser beaucoup et même de multiplier les organisations. De toute manière, le tout fera une désorganisation ! Ce que je veux c’est une anarchie praticable »

John Cage

Liens en résonances :